Bêtisier 2009

Le 3 janvier, l’organe de presse du Vatican révèle au monde que la pilule contraceptive « en relâchant des tonnes d’hormones dans la nature » à travers les urines des femmes qui l’utilisent, était coupable « des effets dévastateurs sur l’environnement ». Le 24 janvier, le pape lève l’excommunication de quatre évêques intégristes, dont l’un s’est fait remarquer en niant le génocide des juifs, par les nazis. Le 5 mars, un cardinal brésilien excommunie la mère d’une enfant de 9 ans, enceinte des œuvres de son beau-père qui l’a violait depuis trois ans. Elle avait autorisé l’avortement de sa fille. Le 17 mars, Benoît XVI explique, dans l’avion qui le mène au Cameroun, que le préservatif ne protège pas du Sida mais l’aggrave ! Il est vrai que 67 % des personnes séropositives vivant en Afrique subsaharienne, ce n’est pas encore suffisant… On peut faire mieux. Le 9 avril, une commission d’enquête irlandaise confirme les maltraitances et viols commis sur des milliers enfants, entre 1936 et 1999, par des prêtres et moines dans les orphelinats, maisons de correction ou hôpitaux tenus par des congrégations catholiques. Conséquence ou simple hasard ? Entre 1986 et 2009, on est passé de 30 à 42% de français persuadés qu’il n’y a rien après la mort. Le 3 novembre, la Cour européenne des droits de l'homme décidait que la présence des crucifix dans les salles de classe violait la liberté de religion des élèves. Joyeux noël, quand même, aux chrétiens qui ne méritent pas tous ça !

 

Paru dans LIEN SOCIAL ■ n°954 ■ 17/12/2009

 

 

A chacun de vos passages sur la page d'accueil, un choix aléatoire de textes archivés s’affiche :
Délinquance et prévention - Allemagne
La construction européenne devient année après année une réalité intangible. Espérée par les uns, crainte par les autres, l’enjeu est de taille. Va-t-elle symboliser le triomphe d’un libéralisme réduisant le social au plus petit dénominateur commun des pays de la communauté? Ou, au contraire, va-t-elle ouvrir la voie à une amélioration globale des conditions de vie? Le débat est ouvert... et...
Le pot de terre contre le pot de fer (2)
dans Articles
« Mauvaises nouvelles des étoiles » (Gainsbourg) Lire la première partie : l'article Le pot de terre contre le pot de fer (1) Lien Social avait mis en veille son site, le 17 décembre 2020, avec une information sur le conflit qui opposait le Conseil départemental de l’Orne et le lieu de vie le « Petit Bois ». Nous réactivons notre site avec de mauvaises nouvelles en provenance de Normandie : le ...
Evaluation à l'association Marie Moreau - Saint Nazaire (44)
L’évaluation est-elle soluble dans l’éducatif ? Rendue obligatoire par le législateur, l’évaluation peut-elle être une chance pour l’action des professionnels ou est-elle une menace ?  Tous ne partagent pas la même appréhension. Reportage dans l’association Marie Moreau qui a fait le choix de prendre le problème à bras le corps. La loi du 2 janvier 2002 rénovant l’action sociale et médico-sociale fait...
GEPSO
S’il est inévitable, le décloisonnement sera progressif Le rapprochement entre protection de l’enfance et handicap impacte aussi les associations professionnelles. Mais, si le mouvement est lancé, il faudra du temps pour faire évoluer les pratiques et promouvoir une culture commune. Créé en 1982, le Groupement national des Établissements Publics Sociaux et Médico-sociaux (GEPSo) regroupe des ...
La Villa Préaut : 30 ans de prise en charge d’incasables
Certains jeunes se font exclure successivement de leurs lieux d’accueil. A la Villa Préaut, on leur dit en entrant, qu’on ne les renverra pas. Cela dure depuis bientôt trente ans… et ça tient. Radiographie d’un fonctionnement qui marche. L’histoire de la Villa Preault est tout d’abord remarquable par sa banalité. Ici, pas de débauche de moyens, ni d’expérimentations hors du commun, pas plus que ...
"Toit à moi" ou comment ne plus rester passif
Un groupe de citoyens vient de démontrer que l’action sociale n’est l’apanage ni des politiques, ni des professionnels. Un exemple à suivre. S’il est un public que l’on peut difficilement ignorer, c’est bien celui des sans domicile fixe qui peuple nos centre villes. Ils se postent à la porte des supérettes ou devant les cabines de paiement des parkings, espérant les quelques pièces de monnaie...

« Bienvenue sur le site de Jacques Trémintin, travailleur social qui n’a cessé d’écrire. Référent à l’aide sociale à l’enfance de 1992 à 2020, partie prenante de Lien Social de 1995 à 2023, contributeur au Journal du droit des jeunes de 1995 à 2017, pigiste dans le Journal de l’animation depuis 1999… l’accompagnement des enfants et familles, le maniement de la plume ou du clavier, l’animation de colloques ou de formations répondent au même plaisir de transmettre. Ce que fait aussi ce site, dont le contenu est à libre disposition à une seule condition : savoir garder son esprit critique et ne rien considérer d'emblée comme vrai ! »

Retrouvez les sites

du Journal de l’animation : www.jdanimation.fr
et de mon collègue et ami Didier Dubasque : www.dubasque.org