Rendre compte de la pensée de quelqu’un, c’est bien. Lui donner la possibilité de l’exprimer par lui-même, c’est encore mieux ! Il faut d’abord recueillir l'essentiel de sa parole et ensuite transformer en style écrit ce qui relève de l’oral. Mais il est tout aussi important de faire valider par la personne qui parle, l’adéquation avec ce qui est rédigé.

Céléguègne Nicolas - Discrimination

« Face aux préjugés, les jeunes générations sont autant crédules que lucides »

Fort de son riche parcours en tant qu’animateur, puis directeur en A.C.M. pendant une vingtaine d’année, formateur BAFA, BAFD, BEATEP, BPJEPS à la Ligue de l’enseignement, formateur d’éducateurs spécialisés, de moniteurs éducateurs ou d’aides médicopsychologiques à l’IMF de Marseille et enseignant au GRETA, Nicolas Céléguègne, conseiller de Mission Locale, décrit ces mécanismes discriminatoires qu’il a si souvent combattus.

JDA : Quelles sont les principaux

En lire plus

Balta François - Débats contradictoires

Les divergences devraient nous enrichir plutôt que de nous diviser

François Balta, médecin psychiatre, formateur et superviseur, enseigne l’Approche Systémique (Coopérative) depuis plus de trente ans auprès -entre autres- de travailleurs sociaux. Privilégiant un travail conversationnel et coopératif, il fait ici l’éloge du partage des idées : l’échange des analyses que chacun réalise à partir d’une même réalité permet d’enrichir la perception qu’on en a, chaque approche ayant la vertu de compléter ses voisines et non de les supprimer

En lire plus

Le Breton David - L'accélération du temps

Reprendre le contrôle de nos temporalités

Parmi les éléments qui jouent un rôle central dans l’accélération du rythme de nos existences, David Le Breton, professeur de sociologie à l’université de Strasbourg, évoque ces nouveaux outils de communication que nous utilisons toutes et tous. Face à l’invasion d’internet et du téléphone portable, il fait l’éloge de la lenteur, promouvant le ralentissement comme une forme de résistance permettant de reprendre le contrôle de sa communication, en aménageant ces moments de déconnections qui

En lire plus

Duques-Delacoult Charlyne - La littérature jeunesse

La littérature jeunesse au service du travail social

Quand on est éducatrice, on sait comment parler aux enfants. Mais réussir à écrire des livres pour eux n’est pas forcément facile. Pari réussi pour Charlyne Duques-Delacoult qui s’y est essayé avec succès.

Quel est votre parcours professionnel ?

J’ai obtenu mon diplôme d’éducatrice spécialisée en 2015. J’ai ensuite travaillé en foyer d’accueil d’urgence, en pédopsychiatrie et auprès d’adultes handicapés. Aujourd’hui, j’accompagne des enfants âgés de 3 à 18 ans, placés en maison d’enfants

En lire plus

Chevallier Marius - Éducation populaire et Économie sociale et solidaire

Quelle articulation entre Éducation populaire et Économie sociale et solidaire ?

Marius Chevallier est co-auteur avec Aurélie Carimentrand et Sandrine Rospabé (voir encadré). C’est à trois qu’ils ont préparé les réponses à l’entretien sollicité par le Journal de l’animation. Ils nous éclairent ici sur les raisons expliquant l’éloignement de ces deux secteurs pourtant éthiquement si proches. Si leurs efforts, en tant qu’enseignantes, chercheurs et militantes, tendent à doter leurs étudiants des compétences en économie sociale et solidaire, ils

En lire plus

Sarrot Jean-Christophe - Écologie et grande pauvreté

Lutte pour la planète et contre les inégalités : un même combat

Peut-on se préoccuper d’écologie quand on vit dans la grande précarité ? Pour Jean Christophe Sarrot (1), le problème ne consiste pas tant à rapprocher ces deux problématiques que d’articuler les mobilisations qu’elles suscitent. 

En quoi consiste le « Réseau Wresinski écologie et grande pauvreté ? » d’ATD Quart Monde ?

En septembre 2018, le mouvement a initié la création d’un réseau ouvert à toute personne ou association qui souhaitait articuler la question de la grande

En lire plus

Gaberan Philippe - Réunion d'équipe

Entretien avec Philippe Gaberan, successivement éducateur spécialisé, formateur, puis directeur, collaborateur de Lien Social pendant des années.

La réunion d’équipe : hier, aujourd’hui et demain

Est-il plus facile de faire vivre une réunion d’équipe dans une époque marquée par de profondes mutations ? Réponse d’un grand témoin fort de ses quarante ans d’expérience.

La protocolisation procédurale envahissante a-t-elle dégradé la réunion d’équipe ?

Je veux tout d’abord préciser que le « savoir-faire » équipe est une compétence aussi

En lire plus

Rosenczveig Jean Pierre - Réforme de l'ordonnance de 1945

 « Faire une économie de réforme : appliquer la loi ! »

Jean-Pierre Rosenczveig, observateur vigilant de l’évolution de la justice des mineurs nous livre son regard sur les projets en cours.
 
La délinquance juvénile a-t-elle mué à ce point pour qu’il soit urgent de modifier la loi ?
Non. De 1980 à 2011, la délinquance juvénile a cru quantitativement, mais dans une moindre proportion que la délinquance des adultes : elle est passée de 14 % de la délinquance globale révélée à 20,5 % en 1999 et s’est stabilisée à 17 %. C’est plus qu’en 1980 
En lire plus

Dutourd Jeanine - Délaissement parental

Un enfant délaissé ne doit plus rester l’otage de ses parents

Cadre éducatif au sein d’un Conseil départemental, Jeannine Dutourd participe à l’évaluation des situations de délaissement parental. Elle nous explique comment cela fonctionne.

Quel est le rôle de cette commission à laquelle vous appartenez ?
La Commission pluridisciplinaire et pluri-institutionnelle d'examen de la situation et du statut des enfants confiés à l’ASE a été créée par la loi du 14 mars 2016. Elle a pour mission d’étudier la situation des enfants confiés à l'Aide sociale
En lire plus

Lecomte Jacques - Le monde va mal

« Il faut s’inspirer des progrès réalisés, pour aller encore plus loin »

Rencontre avec Jacques LECOMTE, psychologue, conférencier, auteur
 
Quand Jacques Lecomte publie son dernier ouvrage, des critiques l’accusent de l’avoir écrit depuis les baléares. Pourtant, ce psychologue positif n’a fait que reprendre des publications officielles de l’ONU, de l’UNICEF, du FAO démontrant l’état du monde. Pourquoi ne parle-t-on toujours que de ce qui va mal en négligeant ce qui va bien, soupçonnant celui qui déroge à cette règle d’aveuglement ?
En lire plus