La nef des oufs

Collectif La Bergeronnette, Éd. Cet-atelier-là, 2022, 180 p. (www.cetatelierla.com)

Existe-t-il encore quelques îlots de résistance dans un monde archi contraint croulant sous l’avalanche des règles, des règlements, des obligations, des évaluations, des directives et autres normes ? La Bergeronnette en fait partie. Ce lieu de vie et d’accueil ne se contente pas de proclamer sa volonté de rompre avec le discours dominant et de s’interdire les certitudes, en revendiquant savoir ne pas savoir. Il le traduit dans son mode de fonctionnement

En lire plus

Les lieux de vie, des configurions sociales singulières »

BRUNIER Nicolas, Éd. L’Harmattan, 2021, 211 p.

Issus de la mouvance post-68 s’opposant à des institutions jugées enfermantes et totalitaires, les lieux de vie et d’accueil (LVA) ont fini par s’institutionnaliser, en réponse à la volonté de beaucoup d’entre eux de bénéficier d’une officialisation et d’une normalisation. C’est ce parcours que nous décrit Nicolas Brunier. Pendant quarante ans, s’inscrivant dans la continuité de l’antipsychiatrie, de la psychothérapie institutionnelle et de la psychanalyse, les LVA ne se contentèrent pas de leur

En lire plus

Enfants en justice

ADAM Michelle, Ed. Librinova, 2022, 216 p.

Elle aura été prise en otage, enfumée dans son bureau par un début d’incendie volontaire, passée à tabac, victime de la mise à sac de son foyer. Elle aura eu à gérer Younès, arborant un provocateur « j’baiserai la France jusqu’à ce qu’elle m’aime » sur son tee-shirt, un Brian ne s’exprimant que par des insultes sexualisées avec une moitié du visage ébouillanté, par une mère excédée de l’entendre pleurer, un Monsieur D. s’immolant par le feu après avoir demandé à un jeune de lui prêter son briquet

En lire plus

Enseignants et éducateurs face au handicap

AMARE Sandrine et MARTIN-NOUREUX Philippe Éd. érès, 2017, 277 p.

L’école et le médicosocial ne peuvent plus être considérés comme des territoires aux frontières étanches, l’inclusion les confrontant à un partenariat ne leur laissant plus le choix. Pourtant, chaque univers continue à fonctionner dans l’entre-soi, chacun se cantonnant dans un clivage sectoriel. L’occasion pour les deux auteurs, respectivement éducatrice spécialisée et enseignant de décrire la culture spécifique à chaque profession. D’un côté, une école républicaine construite

En lire plus

Les invisibles

TOULOUSE Philippe, Éd. Max Milo, 2020, 239 p.

Il faut lire ce récit digne d’un thriller qui met en scène un éducateur spécialisé se dressant face à une collusion politico-associative qui, dans le même temps où elle réduit drastiquement les moyens de l’action sociale locale, perpétue un cocktail de privilèges pour une poignée de hauts dirigeants (salaires élevés, voitures de fonction de luxe, frais de logement privé remboursés etc…). Philippe Toulouse, surnommé le petit frère des sans-abris, n’hésite ni à interpeller publiquement les

En lire plus

Du bâtiment au social : éducateur, un charpentier au quotidien

PASSERAT Antoine, Auto-édition, 2021, 218 p.

Parler de son parcours professionnel, de sa pratique, de ses convictions … Antoine Passerat en avait très envie. Il en a conçu un livre qu’il décrit lui-même comme un patchwork sans ordre chronologique, se déployant au gré de ses souvenirs. Il commence sa vie d’adulte en apprenant le métier de charpentier. Un jour, il quitte son emploi et s’engage dans un stage de découverte de deux semaines en foyer occupationnel. Il n’en ressortira que huit ans après. Des métiers carrément aux antipodes ? Pas

En lire plus

Les amandiers en fleurs de Jérusalem

LALEUM Edgar, Éd. La Boite à Pandore, 2021, 135 p.

Arrivé en Israël, dans les années 1970, Edgar Laleum intègre un kibboutz en basse Galilée, attiré par cette expérience collective bannissant l’argent, la propriété privée, l’héritage, la concurrence, la hiérarchie et le pouvoir. En 1981, désillusionné et déçu, il rejoint Jérusalem où une équipe de prévention spécialisée monte le projet Bait Ham : assurer un travail de rue auprès de jeunes migrants issus des communautés juives d’Irak, d’Egypte, de Lybie, de Tunisie, du Yemen ou du Maroc

En lire plus

En suivant ces gamins-là

Collectif, Éd. La moindre des choses/Tandem Educatis, 2018 / 2021, 85 p. / 184 p.

Les deux premiers opus de la série ont été composés respectivement par les fondateurs de l’association Tandem Educatis et par ses professionnels de terrain. Un troisième sera fabriqué par les jeunes eux-mêmes. Ici, pas de grands textes conceptuels, ni de références théoriques, juste de courts paragraphes éparpillés tout au long des pages que l’on pourrait croire conçus en miroir avec l’éclatement des publics de jeunes autistes accueillis, s’il n’y avait la force

En lire plus

Les loges du social, Histoire d’un borgne out

BENNAÏ Frédéric, Éd. Les 3 Colonnes, 2018, 137 p.

On les croit inoxydables, imperturbables et résistants à toutes les confrontations possibles et inimaginables. Peu s’interroge sur l’usure des professionnels en protection de l’enfance. Frédéric Bennaï le fait ici avec habileté et sobriété, en mettant en scène un travailleur social de l’Aide sociale à l’enfance aux prises avec les démons du public qu’il accompagne. Ni bureau des pleurs, ni cynisme, juste beaucoup d’humour et d’auto-dérision pour décrire cette contamination insidieuse et

En lire plus

Il était un éducateur

RUIZ François, Éd. Les Impliqués, 2021, 276 p.

Voilà un parcours de quarante ans au cœur des institutions accueillant des enfants placés qui risque de devenir rare, alors que les postes de responsabilité sont de plus en plus confiés à des personnes inexpérimentées face aux usagers. D’où l’intérêt de le lire. Avant de devenir Directeur de foyer, François Ruiz a commencé comme éducateur. Puis il devient chef de service. L’auteur a mille occasions ici d’évoquer sa riche et longue expérience. C’était un temps que les moins de vingt ans n’ont pas

En lire plus