Les loges du social, Histoire d’un borgne out

BENNAÏ Frédéric, Éd. Les 3 Colonnes, 2018, 137 p.

On les croit inoxydables, imperturbables et résistants à toutes les confrontations possibles et inimaginables. Peu s’interroge sur l’usure des professionnels en protection de l’enfance. Frédéric Bennaï le fait ici avec habileté et sobriété, en mettant en scène un travailleur social de l’Aide sociale à l’enfance aux prises avec les démons du public qu’il accompagne. Ni bureau des pleurs, ni cynisme, juste beaucoup d’humour et d’auto-dérision pour décrire cette contamination insidieuse et

En lire plus

Il était un éducateur

RUIZ François, Éd. Les Impliqués, 2021, 276 p.

Voilà un parcours de quarante ans au cœur des institutions accueillant des enfants placés qui risque de devenir rare, alors que les postes de responsabilité sont de plus en plus confiés à des personnes inexpérimentées face aux usagers. D’où l’intérêt de le lire. Avant de devenir Directeur de foyer, François Ruiz a commencé comme éducateur. Puis il devient chef de service. L’auteur a mille occasions ici d’évoquer sa riche et longue expérience. C’était un temps que les moins de vingt ans n’ont pas

En lire plus

Les contrebandiers de l’éducatif

TOUIL Ahmed Nordine, Éd. L’Harmattan, 2021, 281 p.

Les maisons de correction furent fermées en 1979, car loin de juguler la déviance des jeunes, elles ne faisaient qu’accélérer leur carrière délinquante. Nombreux sont ceux qui crièrent à leur reconstitution, lorsque les programmes des Centres éducatifs renforcés et Centres éducatifs fermés furent lancés. Il y avait incompatibilité entre éducation et coercition. Le livre d’Ahmed Nordine Touil propose une immersion ethnologique dans l’expérience de la navigation éducative par temps calme et par

En lire plus

L’éducateur spécialisé confronté à " l’incasabilité "

SANOGO Karim, Éd. L’Harmattan, 2020, 182 p.

« Le jeune n’est pas adapté à notre établissement » explique ce directeur, une autre préférant : « notre établissement n’est pas adapté à la problématique du jeune. » Comment expliquer qu’un secteur créé pour accueillir de jeunes inadaptés refuse ceux qui le sont ? Incasables, inclassables, situations complexes, jeunes en grande souffrance psychique sont ainsi renvoyés d’un lieu d’accueil ou de soin à un autre, comme des patates chaudes dont on se débarrasse. Et si, plutôt que de les stigmatiser

En lire plus

De l’impossible vers un possible

DECODIN Michel, Éd. Verone, 2021, 117 p.

Michel Decodin ne cache rien ni de sa catastrophique première soirée comme professionnel dans un foyer d’adolescents, ni de sa râpeuse première rencontre comme chef de service avec une équipe de professionnels d’un autre foyer, dix-huit années après. Car, ce qui a toujours été au centre de sa relation à l’autre, c’est la franchise, la justesse et l’assertivité. De sa riche expérience, il nous livre des constantes contre-intuitives : le paradoxe en éducation, c’est la capacité permanente d’adaptation

En lire plus

Histoire d’un éducateur

LUCAS Christian, Éd. Yellow Concept, 2020, 207 p.

Il est dommage que peu de professionnels se risquent à témoigner de la clinique au quotidien, explique Christian Lucas. C’est justement ce qu’il a voulu faire, en transmettant l’aventure extraordinaire des « enfants au pays ». Travaillant tour à tour auprès d’enfants psychotiques et en aide éducative en milieu ouvert, il s’imprégna des savoirs-être qui constituent le cœur de sa profession : ne pas être là uniquement pour se réparer, se montrer capable de se remettre en cause, accepter de se

En lire plus

Ballades d’un rêveur solidaire

HEUGHEBAERT Serge, Ed. Slatkine, 2020, 459 p.

Voilà un récit que nos directeurs-comptables d’aujourd’hui auront du mal à rédiger, sauf à faire une compilation des évaluations de démarches qualité et autres protocoles accumulés tout au long de leur carrière. Serge Heughebaert appartient à ces espèces en voie de disparition qui n’ont cessé de sortir des sentiers battus et d’innover, mettant toute en œuvre pour éviter de s’enfermer dans l’institutionnel. Son enfance était-elle prémonitoire, lui qui aimait jeter des pétards allumés dans les

En lire plus

L’institution Lamoricière. Des origines à 2013

BACON Roger, GABRIAC Joseph et MARTIN Jean-Paul, Éd. Fondation OVE, 2020, 312 p.

Plongeant dans les archives de l’une des plus anciennes Institutions de Nantes, trois historiens ont mis quatre années à rédiger cette monographie, richement illustrée qui retrace une partie de la mémoire locale. Au départ, il y a cette congrégation religieuse fondée en 1703 qui ouvre un orphelinat en 1894, se transformant en institut médicopédagogique pour enfants « débiles » (sic) en 1937. La crise des vocations pousse au retrait des sœurs et à la laïcisation

En lire plus

Oser le verbe aimer en éducation spécialisée

GABERAN Philippe, Éd. Erès, 2019, 294 p.

Comme il est de géniteurs qui ne deviendront jamais parents, il est des professionnels qui, enfermés dans leur outillage technique, ne réussiront jamais à s’engager affectivement. Cette marche à franchir est pourtant celle qui permet d’aller au-delà des apparences, d’envisager des modèles explicatifs jusque-là inconnus ou inexplorés et d’ouvrir un ensemble de possibles à partir d’indices parfois à peine visibles ou audibles. Remplit son rôle d’éducateur celle ou celui qui, acceptant de se faire

En lire plus

Travailleurs sociaux : manuel de l’observation sociale

LE REST Pascal, Éd. L’Harmattan, 2020, 208 p.

Chaque territoire, sur lequel intervient une équipe de prévention spécialisée, est délimité par des frontières marquées par une construction mentale, avec ses objets propres, ses signes distinctifs et ses symboliques uniques. Le premier travail à accomplir pour les professionnels, c’est de le rendre intelligible, analysable et familier, en ne se contentant pas d’identifier ses problématiques mais aussi ses ressources et ses potentiels. C’est pourquoi, avant même d’intervenir, ils sont passés

En lire plus