Panique à bord

Ce 12 novembre, commencent les vaccinations contre la grippe N1H1. La campagne de prévention a charrié de bien curieux comportements : proscription du bisou à l’école, incitation à ne plus se serrer les mains, distribution dans certains services sociaux de désinfectants à utiliser après chaque visite à domicile … Précautions élémentaires ou retour en force de l’hygiénisme ? Prudence raisonnée ou début de psychose ? Chaque année, 300.000 personnes meurent de la grippe dans le monde. La souche H1N1, reconnue comme très contagieuse, mais peu mortelle, n’a fait en 2009, « que » 5.000 victimes. Ne parlons pas du paludisme qui tue un million de personnes. La gastro-entérite fait mourir un million d’enfants et 600.000 adultes. Mais là, on s’en fout : ça concerne les pauvres du tiers monde. Aucun professionnel n’est autorisé à administrer le moindre antalgique pour calmer la céphalée d’un enfant, par peur d’une allergie. On s’apprête à administrer, aveuglément et massivement ces vaccins. Les accidents de la campagne vaccinale massive contre l’hépatite B, en 1994, ont été oubliés. Les trusts pharmaceutiques, eux se frottent les mains : imaginez, 90 millions de doses ! Dans cette classe de CM2, la maîtresse a remarqué une intense activité de deux élèves. A la récré, les enfants concernés lui déposent sur son bureau un bouquet de fleurs en papier confectionnées … avec le stock de mouchoirs achetés par les parents, en cas de grippe. Un peu de poésie dans un monde de brutes.

 

Jacques Trémintin – LIEN SOCIAL ■ n°949 ■ 12/11/2009

« Bienvenue sur le site de Jacques Trémintin, travailleur social qui n’a cessé d’écrire. Référent à l’aide sociale à l’enfance de 1992 à 2020, partie prenante de Lien Social de 1995 à 2023, contributeur au Journal du droit des jeunes de 1995 à 2017, pigiste dans le Journal de l’animation depuis 1999… l’accompagnement des enfants et familles, le maniement de la plume ou du clavier, l’animation de colloques ou de formations répondent au même plaisir de transmettre. Ce que fait aussi ce site, dont le contenu est à libre disposition à une seule condition : savoir garder son esprit critique et ne rien considérer d'emblée comme vrai ! »

Retrouvez les sites

du Journal de l’animation : www.jdanimation.fr
et de mon collègue et ami Didier Dubasque : www.dubasque.org