Plaidoyer pour l’enfant-roi

Simone KORFF-SAUSSE, Hachette, 2006, 240 p.

A en croire nombre de professionnels et d’observateurs de notre société, l’enfant moderne serait surinvesti, gâté et choyé. Tel un petit roi tyrannique et capricieux, il serait tout-puissant et n’admettrait aucune limite. Simone Korff Sausse nous démontre ici le contraire : pour elle, le sort de l’enfant moderne n’est pas celui que l’on croit, ne faisant en outre que refléter l’adulte dans son évolution contemporaine. L’enfant est désiré ? Il est surtout tenu de ne pas décevoir les espoirs mis en

En lire plus

L’enfant face à la mort d’un proche. En parler, l’écouter, le soutenir

Patrick BEN SOUSSAN, Isabelle GRAVILLON, Albin Michel, 2006, 131 p.

Notre société épris de jeunesse et de beauté veut à tout prix cacher la mort aux yeux des plus jeunes. Il est vrai que la confrontation à cette épreuve est plus facile quand la maturité donne des capacités psychiques pour y faire face. Mais on a trop pris l’habitude de protéger nos enfants, en leur proposant un monde sans frustration, sans solitude, sans absence, sans malheur, sans perte, sans séparation. C’est là, une grave erreur : le risque est grand alors de ne pas les

En lire plus

Le collectif pas de "zéro" de conduite pour les enfants de trois ans

Le Collectif Pas de O de conduite, érès, 2006, 240 p.

Au départ, il y a une étude de l’INSERM publiée en septembre 2005 qui se veut une expertise scientifique (« Trouble des conduites chez l’enfant et l’adolescent »). A l’arrivée, il y a une levée massive de boucliers et une pétition qui a récolté, à ce jour, plus de 190.600 signatures. Pourquoi une telle mobilisation ? Le premier reproche fait à cette recherche est d’ordre méthodologique. La démarche s’avère être une approche univoque qui privilégie un bio déterminisme d’inspiration

En lire plus

L’enfant, acteur et/ou sujet au sein de la famille

Coordonné par Geneviève BERGONNIER-DUPUY, érès, 2005, 214 p.

Nos représentations de l’enfance ont longtemps suivi une logique verticale : cet être fragile et en devenir devait se transformer d’une manière diamétralement opposée à ce qu’il était au point de départ. Puis, cette vision a évolué, suivant en cela le « mouvement général de libéralisation de l’ordre social organisant la promotion de l’individu, de sa liberté, son plaisir et son épanouissement » (p.21) La conception unilatérale qui limitait l’enfant au seul rôle de réceptacle passif

En lire plus

Les enfants du crépuscule

Torey HAYDEN, Presse de la Cité, 2005, 405 p.

Voilà un livre qui se lit comme un roman. Rempli d’humanité et de tendresse, ce récit met en scène une pédopsychologue américaine, spécialiste du mutisme électif et plusieurs de ses petits patients. Le mutisme peut intervenir suite à plusieurs formes de traumatisme, allant d’une blessure à la bouche, jusqu’à l’injonction d’avoir à taire un secret, en passant par un choc ou un stress particulièrement intenses. Tout au long des pages, on suit les stratégies déployées par l’intervenante pour entrer

En lire plus

De l’âge de raison à l’adolescence : quelle turbulences à découvrir?

Catherine BERGERET-AMSELEK, érès, 2004, 270 p.

La vie humaine a été divisée au gré de l’histoire en quatre, sept ou douze périodes afin de faire correspondre le destin individuel aux quatre points cardinaux (ou quatre éléments fondamentaux), aux sept jours de la semaine (ou aux sept planètes du système solaire alors connues) et aux douze mois de l’année… La première césure semble être intervenue à 7 ans : c’est à ce moment que l’enfant quitte ses parents pour être placé comme valet dans d’autres familles ou est chargé de surveiller les

En lire plus

Enfants tyrans, parents souffrants

Diane PURPER-OUAKIL, Aubier, 2004, 295 p.

Il ne faut pas confondre un enfant impulsif ou hyperactif avec ces petits tyrans domestiques qui ont inversé la hiérarchie familiale, imposant une relation autoritaire et maltraitante à leurs parents, en utilisant tous les moyens de pression psychologiques, voire même physiques, pour les faire céder aux moindre de leurs désirs. Il y a plusieurs trajectoires comportementales qui permettent d’expliquer l’émergence de telles situations. Le premier facteur qu’on évoque spontanément est celui des parents

En lire plus

Vivre en crèche. Remédier aux douces violences

Christine SCHUHL, Chronique Sociale, 2003, 80 p.

Aujourd’hui, un enfant sur trois connaît la crèche collective, familiale ou parentale ou la halte-garderie. Son éveil et sa stimulation sont au centre des préoccupations des adultes qui y travaillent. Mais, insidieusement, une dérive s’est installée, faite de routine et de gestes rapides, de commentaires négatifs et de mots blessants. Ce n’est pas de la maltraitance ni encore moins de la négligence, juste des instants éphémères où le professionnel n’est plus dans la relation à l’enfant, où il

En lire plus

Des enfants sans toi et moi

Françoise PAROT et Ephraïm TEITELBAUM, Flammarion, 2002, 220p.

Les récits ethnologiques décrivent des pratiques très diversifiées dans l’histoire de l’humanité : mariage avec un bébé ou père devenant le frère de leur fils lorsque ce dernier est adopté par son propre père. A cette aune, les évolutions récentes de notre société n’ont rien d’invraisemblables : autorisation du diagnostic pré-implantatoire, pacs, légalisation dans certains pays du mariage et de l’adoption pour les couples homosexuels. Mais tous les changements, quand ils ont eu

En lire plus

La libération des enfants - Contribution philosophique à une histoire de l’enfance

Alain RENAUT, Calmann Levy, 2002, 400 p.

« Jamais sans doute les relations au monde de l’enfance n’ont été aussi complexes qu’aujourd’hui » (p.7) commence d’emblée l’auteur dont l’ambition est de retracer l’histoire des représentations de l’enfance et de leur transformation. C’est que l’enfant est à la fois identique aux plus âgés, tout en étant différent d’eux. Dans l’ancienne société, les âges étaient divisés en sept catégories correspondant aux sept planètes alors connues. L’éducation consistait surtout en une initiation devant permettre à

En lire plus