Les éducateurs spécialisés, naissance d’une profession. Le rôle de l’ANEJI (1947-1959)

BOUSSION Samuel, Ed. P.U.R., 2013, 337 p.

L’éducateur est né entre 1941 et 1945, dans les centres d’accueils et d’orientation créés par un régime de Vichy, préoccupé par le sort des 90.000 enfants et adolescents temporairement perdus, orphelins et/ou en errance. Les « moniteurs » d’alors vivent dans la précarité, selon des méthodes inspirées du scoutisme. C’est une quarantaine d’entre eux qui créent, en 1947, l’Association nationale des éducateurs de jeunes inadapté (A.N.E.J.I), sous le haut patronage du ministère. Cette proximité avec les

En lire plus

Faut-il aimer pour accompagner?

MOREL Didier, in « Malaise dans la relation » Le Sociographe n°36, septembre 2011

Comment faire face aux sentiments éprouvés qui s’imposent à nous sans les avoir recherchés, dans l’accompagnement ? Posée autrement, la question est bien de savoir si la présence de l’Autre nous est plus ou moins agréable. Didier Morel répond à cette interrogation fondamentale, tout d’abord, en s’attaquant du poncif largement répandu, fixant comme condition première de toute relation avec des enfants, le fait de les aimer. Effectivement, ne pas apprécier leur

En lire plus

A girl at my door

Réalisé par July Jung, 2014

Le film « A girl at my door » nous vient de Corée du Sud. Malgré l’ovation de trois minutes que les spectateurs lui ont fait, lors du Festival de Cannes 2014, sa diffusion reste confidentielle. Le spectateur intéressé devra guetter la programmation, dans les salles d’art et essai, pour ne pas le rater. Sa projection aurait pu servir d’introduction à la journée du 20 janvier. Young-Nam, jeune commissaire de police prenant un poste dans un village de pêcheurs ne tarde pas à repérer une situation de maltraitance sur

En lire plus

L’affectif et la protection de l’enfance

ALLARD Christian, Ed. ESF, 2013.

Parmi les besoins vitaux que ressent le petit d’homme, il y a celui d’être aimé. Pour grandir dans de bonnes conditions, il est certes nécessaire qu’il bénéficie d’un confort physique et d’une sécurité psychique intérieure, mais tout autant de relations humaines et humanisantes. Et cette humanisation est structurée par le ressenti de sensations, d’émois et de sentiments. Le point de vue de Christian Allard est tranché, net et sans bavure : sans tendresse pas d’éveil, sans émotion pas de pensée mise en

En lire plus

Les joies du social

GASIENICA-JOSKOWY Sylvie, Edilivre, 2014, 42 p.

S’il est un art pas toujours simple à cultiver, c’est celui de réussir à se moquer de son métier, sans provoquer le sentiment de cracher dans la soupe et/ou d’apparaître comme un donneur de leçons. Voilà un écueil que réussit, fort bien, à éviter Sylvie Gasienica Joskowy. Pour y arriver, elle manie, avec maîtrise et talent, une plume acérée trempée dans l’humour et l’autodérision, pour évoquer des pratiques professionnelles qui, pour avoir acquis leur légitimité dans le quotidien, n’en méritent

En lire plus

Histoires d’enfances et de résilience. Du foyer Claude-Lorrain au château de Dino

LAUNOIS Sophie, Ed. Karthala, 2013, 157 p.

Ils sont plus de quatre vingt à venir rendre une dernière visite à leur ancienne éducatrice très gravement malade, avant d’assister à sa crémation. L’occasion pour Sophie Launois, une autre des professionnelles qui les accompagna pendant plus de quarante ans de se décider à coucher sur papier l’histoire d’une maison d’enfants à caractère social, témoin de l’évolution de la profession. Quand, en 1970, l’auteur intègre le foyer Claude-Lorrain, celui-ci est géré par une congrégation. Une association

En lire plus

De la philosophie en éducation spécialisé. Propos philosophique sur le sujet

SOLET Bernard, Éditions L’harmattan, 2013, 207 p.

Bien trop négligée, la formation philosophique des éducateurs spécialisés présente pourtant l’avantage de passer de la recherche d’une réponse définitive, rassurante et sécurisante, à l’élaboration d’hypothèses qui, en engendrant de nouveaux questionnements, élargissent le champ de la réflexion. Le tout pour objet, la raison comme moyen et la sagesse comme but, tel est le fondement d’une discipline déployé par Bernard Solet à propos du concept de « sujet ». Articulant l’individu (« placé plus

En lire plus

Être éducateur(trice) spécialisé(e)

CANBON Laurent, Ed.Lieux Dits, 2012, 112 p.

Placé entre « Être hôtesse de l’air », « Être militaire » et « Être publicitaire », mais pas loin d’« Être éducateur(trice) de jeunes enfants », « Être aide-soignant » et « Être pompier », voilà un petit livre de la collection des éditions Lieux dits consacrée aux « différents métiers d’aujourd’hui ». L’ouvrage n’a pas comme seul atout d’être illustré de belles photographies. Il présente un autre avantage : avoir été écrit par un professionnel qui sait de quoi il parle. Il suffit pour s’en

En lire plus

La liberté de faire autrement. Un itinéraire singulier dans le travail social

AVET Romuald, Ed. Champs Social, 2014, 107 p.

Il n’est pas fréquent que les auteurs qui alimentent la réflexion dans le monde de l’éducation spécialisée se livre ainsi, en décrivant leur propre cheminement. Romuald Avet est de ceux-là. Cet itinéraire qu’il nous livre s’identifie à celui de toute une génération. Certes, il n’est pas commun qu’un éducateur devenu formateur confie son passé d’adolescent placé. Des parents soucieux d’ordre, de discipline et de conformité sociale. Des dérèglements du comportement interprétés comme des

En lire plus

Au cœur des autres

Xavier BOUCHEREAU, Ed. Sciences Humaines, 2013, 156 p.

Xavier Bouchereau s’était lancé le défi de rendre compte du travail qu’accomplit un éducateur spécialisé, en protection de l’enfance. Pari lancé, pari gagné. Quand on sait la difficulté de rendre dicible ce qui est éminemment singulier et particulier, l’on mesure la qualité du résultat. En une soixantaine de vignettes cliniques, aussi brèves que percutantes, l’auteur égrène dix années de son expérience en AEMO judiciaire, à la manière d’un journal de bord dont il nous aurait choisi les

En lire plus