En finir avec le placement ou "j’habite chez mes parents"

Gilles CHENET, éditions Jeunesse et droit, 2004, 134 p.

Voilà un ouvrage passionnant qui fourmille d’une réflexion qui démontre la vivacité et la créativité du milieu éducatif … du moins quand celui-ci s’autorise à penser, plutôt que de confier cette tâche à des experts dûment attitrés, chargés de nous expliquer comment nous devons raisonner. Même si le cheminement de Gilles Chenet prête à polémique, ce que nous ferons dans les lignes qui suivent, ce responsable de MECS pose de vraies questions. Il y a d’abord ce titre, provocateur s’il en

En lire plus

La demande de justice en protection de l’enfance

Jean LAVOUE, L’Harmattan, 2004, 218 p.

Le risque de tout ouvrage compilant des articles et des interventions de colloque, c’est la dispersion et le manque de cohérence. Jean Lavoué compense cet écueil par la finesse de ses analyses et la pertinence de sa compréhension des enjeux tant sociétaux que professionnels. La démocratisation du lien social nécessite, explique-t-il, une intériorisation des règles relationnelles et une autorégulation permanente, autant dire un seuil de responsabilisation élevé qui est bien loin d’avoir été atteint. Avec

En lire plus

Le placement familial. De la pratique à la théorie

Myriam DAVID, Dunod, 2004, 472 p.

Les éditions Dunod ont publié en 2004 la cinquième édition revue et corrigée d’un ouvrage incontournable qui fut l’occasion pour Myriam David de donner ses lettres de noblesse à une pratique qui aura été marquée par des dérives propres à son époque. Le placement familial fut longtemps plus proche d’une déportation de hordes d’enfants dans les coins les plus reculés de la campagne, réalisée dans des conditions de brusquerie et d’impréparation aux conséquences trop souvent catastrophiques. C’est aux lendemains

En lire plus

Moniteur éducateur, un professionnel du quotidien

Philippe GABERAN, Patrick PERRARD, érès, 2004, 198 p.

Si le métier d’éducateur spécialisé trouve ses sources dans la prise en charge des enfants porteurs de handicaps, celui de moniteur éducateur est le pur produit des moniteurs d’internat qui se multiplièrent après la seconde guerre mondiale. Les deux professions ont longtemps été mises en rivalité. Au premier, on a réservé la pensée et au second l’action. Pourtant, le moniteur éducateur n’est pas un sous éducateur spécialisé. Les auteurs en font la démonstration tout au long de cet ouvrage

En lire plus

Eduquer sans punir. Une anthropologie de l’adolescence à risques

Roland COENEN, érès, 2004, 132 p.

En 2005, cela fera dix ans que le Tamaris n’aura pas renvoyé un seul adolescent et cinq ans qu’il n’en aura sanctionné aucun. L’auteur, directeur de cette institution bruxelloise pour jeunes en grande difficulté, explique d’emblée que cet abandon de toute menace et de toute sanction est le produit non d’une décision délibérée, mais le fruit des pratiques sociothérapeutiques systémiques de l’équipe. Elles résultent du rejet d’un modèle normatif dénoncé comme producteur des symptômes qu’il cherche ensuite à

En lire plus

Protection de l’enfance. L’action de l’association Olga Spitzer

Michèle BECQUEMIN, érès, 2003, 256 p.

Le secteur social et médico-social est constellé d’associations qui pour n’avoir pas toutes traversé le siècle, loin s’en faut, sont les témoins vivants d’un parcours riche en expériences et en savoir-faire. L’association Olga Spitzer en est un exemple vivant. Elle a pris le nom de l’une des fondatrices et bienfaitrices (elle financera, selon les années, sur ses propres deniers, jusqu’à 60% des charges de fonctionnement) de ce qui s’appellera au début le service social de l’enfance en danger moral. La

En lire plus

Le service social du travail. Avatars d’une fonction, vicissitudes d’un métier

François ABALLEA et Charlotte SIMON, L’Harmattan, 2004, 286 p.

S’il est bien un paradoxe pour l’assistante sociale du travail, c’est d’avoir été en partie à l’origine de la profession et pourtant d’être largement méconnue. Tout commence en effet en 1917, alors que les femmes ont remplacé dans les usines d’armement les hommes encore au front. Albert Thomas, ministre socialiste de la guerre, rend obligatoire pour tout employeur de plus de cent femmes, la présence de surintendantes d’usine. Ce corps spécialisé s’occupe plus particulièrement de

En lire plus

Les écoles de service social 1910-1940

Cyril LE TALLEC, L’Harmattan, 2004, 194 p.

Initialement, la compétence de l’assistante sociale relevait bien plus de ses valeurs intellectuelles et morales que d’une quelconque qualification. C’est la générosité, le sens de l’autre et la vocation dont elle faisait preuve qui lui valait reconnaissance. Mais, très vite, il s’est avéré nécessaire d’améliorer ses connaissances notamment en terme de sciences humaines et d’appropriation des lois sociales qui s’étaient particulièrement complexifiées depuis la vague de grandes réformes initiée par la

En lire plus

Le tiers : protecteur de l’enfant victime

Sous la direction de Marcelle Bongrain, érès, 2004, 150 p.

La loi française attribue aux parents la charge d’avoir à protéger leur enfant. Mais,  quand ceux-ci ne peuvent exercer cette mission, le législateur a prévu de désigner à cet effet un tiers : l’administrateur ad hoc. Il est nommé soit par le parquet, soit par le juge d’instruction, soit par la juridiction de jugement. Les conditions qui justifient sa désignation sont très larges. Le magistrat ne va pas forcément chercher un désinvestissement caractérisé de la part des parents ou une

En lire plus

Accueillir les adolescents en grande difficulté. L’avenir d’une désillusion

Claude BYNAU,  érès, 2004, 320 p.

Pour s’occuper d’adolescents en grande difficulté, il faut y croire. Ce dont ils ont besoin, ce n’est pas seulement d’une attention et d’un investissement affectif ou de la satisfaction de leurs besoins matériels. Ils sont aussi à la recherche d’adultes qui posent sur eux des rêves et des désirs. Ils peuvent ensuite s’y engouffrer ou au contraire s’y opposer farouchement. Mais, au moins, ils ont de quoi se construire et sur quoi s’appuyer. Pourtant, la lassitude et le découragement sont souvent au

En lire plus