Les coups durs

Elizabeth LAIRD, Flammarion, 2003, 208 p.

« Parfois, on passe des bons moments avec Steve, mon beau-père. Il suffit de rester prudent et de lui éviter des contrariétés. Mais quand il est en colère, c’est terrible. Une fois, il m’a attrapé le bras. Ses doigts étaient comme des griffes d’acier. D’une secousse, il m’a propulsé devant lui, son visage à quelques centimètres du mien. Ses yeux étaient deux éclats de verre, sa bouche une barre de fer. Il m’a dit que j’allais me souvenir de la raclée que j’allais prendre. Cette fois, il ne s’est pas

En lire plus

Où commence la violence? Pour une prévention chez le tout petit

Danielle DALLOZ, Albin Michel, 2003, 170 p.

Il est courant d’entendre dire que la violence est un mode relationnel qui s’est à la fois rajeuni et banalisé. On trouvera dans le dernier livre de Danielle Dalloz une réponse tout à fait passionnante. L’auteur, en effet, n’hésite pas à situer l’origine de cette situation dans la violence de plus en plus précoce que subit l’enfant. Cela commence par l’entrée à l’école maternelle, dès les 2 ans. Proposer un accueil collectif à un âge où l’enfant a encore besoin de l’intimité et de la sécurisation du

En lire plus

Où es-tu, Maman?

Roberte COLONEL, édition Michel de Maule, 2003, 170 p.

Récit terrible et bouleversant que celui de Roberte, enfant placée à l’assistance publique, catégorie A (comme abandon), matricule n°260.290. Elle grandira privée d’amour, mais gavée de souffrance. « Je compris très vite qu’il fallait que j’apprenne à ne pas trop demander de tendresse et de baisers ». Sa mère nourricière, mariée à un agriculteur pauvre, lui reprochera toute son enfance de manger trop et de coûter plus cher qu’elle ne rapportait : privations, humiliations, insultes seront

En lire plus

Si on parlait… de la violence

Jean Marie PETICLERC, Presses de la Renaissance, 2002, 112 p.

Jean Marie Petitclerc, éducateur et directeur d’un service de prévention, est régulièrement sollicité pour des interventions auprès des jeunes. Ce sont leurs questions et ses propres réponses qui constituent la trame de cet ouvrage. Bien sûr, il faut éviter l’amalgame entre une minorité qui peut parfois faire régner la terreur et une majorité qui aspire à vivre dans une certaine sérénité. Mais, la violence est devenu un sujet trop récurrent, pour qu’on ne tente pas de la traiter

En lire plus

Les violences du quotidien - Idées fausses et vraies questions

Maryse VAILLANT, Christine LAOUENANT, éditions De La Martinière Jeunesse, 2002, 232 p.

Richement illustré, voilà un ouvrage destiné au public jeune qui aborde avec intelligence et pertinence un sujet trop souvent galvaudé. Une telle publication ne peut, en effet, être que bienvenue face aux propos trop souvent racoleurs auxquels nous ont largement habitués les média, dès qu’il est question de la violence et des jeunes. Les auteures, rejettant toute démagogie, abordent tout autant la violence que subissent les adolescents que celle qu’ils

En lire plus

Il m’a tuée

Maryse VAILLANT, La Martinière, 2002, 288 p.

Des psychologues, on attend qu’ils soient capables de donner du sens aux évènements de la vie et aux comportements humains. Maryse Vaillant a eu l’occasion, tout au long de sa carrière professionnelle, d’exercer ses talents auprès d’une multitude de publics. Avec ce livre, elle applique sa perspicacité et son intuition à sa propre histoire personnelle. Oh, rien ici d’impudique ni de voyeuriste. L’auteure réussit à nous livrer ce qui relève de l’intime, tout en préservant l’universalité de son

En lire plus

Changements dans la violence. Essai sur la bienveillance universelle et la peur

Yves MICHAUD, Odile Jacob, 2002, 290 p.

La violence n’est pas nouvelle : elle a toujours accompagné les hommes. Elle est même consubstantielle à leur histoire, leur technique et leur culture. Il y a en l’homme de la noirceur : celle de la cruauté et de la sauvagerie, celle du plaisir pris au meurtre et à la douleur d’autrui, celle plus hypocrite de la fascination pour le spectacle de la violence. Mais toutes ces considérations importent peu à celui qui vit au milieu des trafics de dealers, des bagarres entre bandes et des agressions : il se

En lire plus

Evaluation(s) des maltraitances - Rigueur et prudence

Sous la direction de Marceline GABEL et Paul DURNING, Fleurus, 2002, 390 p.

Evaluer les situations de maltraitance est un acte qui peut bouleverser des destinées familiales et individuelles. Aussi est-il nécessaire de mettre de la rationalité dans une démarche trop souvent parasitée par une passion compréhensible dictée par la seule défense de l’enfant. Les professionnels aspirent à trouver des outils rigoureux voire scientifiques qui leur permettent de dépasser les approches psychologisantes ou les démarches arbitraires. C’est ce que se

En lire plus

Violences et institution - Prévenir les répétitions

IFREP, éditions Jeunesse & droits, 2001, 150 p.

Il en va dans ce recueil des interventions des journées proposées par l’IFREP en mars 2001, comme dans tout compte-rendu de colloque : on y trouve des propos passionnants et d’autres qui le sont bien moins, hasard des intervenants qui ont des choses à dire et d’autres qui font plus dans le remplissage. Plusieurs axes développés ici méritent néanmoins qu’on s’y attarde. Ainsi des conditions évoquées pour prévenir les rapports de violence dans les internats éducatifs : appréciation par le

En lire plus

Tagueurs d’espérance

Tim GUENARD, Presses de la Renaissance, 2001, 209 p.

Tim Guénard n’est pas un apiculteur très ordinaire. Aujourd’hui marié et père de quatre enfants, il a vécu une enfance particulièrement difficile : abandonné par sa mère, cruellement battu par son père,  maltraité par les familles d’accueil qui l’ont reçu successivement, il a néanmoins réussi à s’en sortir, personnalisant ainsi la notion de résilience, chère à Boris Cyrulnik qui, d’ailleurs préface son livre. C’est de l’intérieur d’un enfant victime devenu adulte qu’il nous parle. Et il

En lire plus